Dans la presse locale

aa 4.jpg

Longtemps dénué de tout commerce, le bourg de Germolles revit depuis peu, avec l’installation, en mars dernier, d’une boulangerie, et depuis quelques jours d’une coiffeuse. Forte d’une riche expérience, la Vallimédartienne Céline Verrand, mariée et mère de deux enfants, a en effet ouvert un salon de coiffure sous le nom L’Or & Van. Titulaire d’un CAP obtenu en apprentissage à Tournus et au Cifa Jean-Lameloise de Mercurey, Céline (née Vachet) est devenue championne de France de coiffure en 1990, à Dijon, avant de monter sur la troisième marche du podium mondial un an plus tard, à Rotterdam. Après une année dans un salon à Vichy, une autre chez Styl' Man , son formateur tournusien, deux ans à son compte à domicile, à Ouroux-sur-Saône, Céline passe neuf ans chez Catherine M à Givry, puis deux ans chez Sébastien' R à Chagny. Une nouvelle aventure commence avec l’ouverture de son propre salon.

 

https://​www.​lejsl.​com/​edition-​de-​chalon/​2014/​09/​28/​une-​nouvelle-​coiffeuse-​a-​germolles

Petite déjà, elle scrutait avec attention les coiffures des vedettes de téléfilms. Arrivée à l’âge du choix de carrière, ce fut comme une évidence : elle serait coiffeuse. Un parcours conventionnel, avec CAP à la clé s’agrémente d’un très beau titre de championne de France et d’une médaille de bronze mondiale, pour valider l’excellence de sa formation et les qualités intrinsèques d’une jeune femme pétrie de talent et de passion pour l’être humain. Car ce qui marque l’esprit de celles et ceux qui croisent la route de Céline, c’est son humanité et ce besoin quasiment viscéral de « redonner du positif aux gens, une meilleure image et de l’estime de soi par le biais de la coiffure ». Un challenge que cette professionnelle mène à bien coûte que coûte, quitte à guider la personne dans ses choix de coupe, « car je veux que la clientèle reparte heureuse de mon salon ».

Trois fois l’an, Céline ferme son salon quelques jours pour des stages de formation en techniques de coupe ou de couleur. De quoi attester, si besoin est, de sa volonté d’être toujours au fait des tendances, et du désir profond de toujours donner le meilleur d’elle à sa clientèle, « pour que le passage au salon soit un vrai moment de détente ».

Ancrée en elle également, l’ambition de transmettre son savoir par le biais de l’apprentissage, « car on m’a transmis une façon de travailler que j’ai adorée », explique-t-elle sans ambages, discrètement fière d’avoir une qualité de travail qu’elle peut redonner à de jeunes apprenties.

Contact 633 rue de la Libération, à Mellecey, 03 85 41 22 53

 

https://​www.​lejsl.​com/​edition-​de-​chalon/​2016/​11/​20/​pour-​celine-​verrand-​la-​coiffure-​est-​facteur-​de-​bien-​etre?​fbc​lid=IwA​R1yf​cEhE​1nqM​XS9m​Q38H​bfTl​6rji​T51M​fbhN​mzf5​Idan​pSxy​bKc_​sjERQY

celine-verrand-une-coiffeuse-passionnee-photo-em-1479128017.jpg